Kinshasa : Félix Tshisekedi fait un « constat général satisfaisant » des sauts-de-moutons

0

Le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, a présidé la 21e réunion du Conseil des ministres vendredi 14 février 2020 à la Cité de l’Union Africaine.

D’après le compte-rendu fait par le porte-parole du gouvernement, le Chef de l’État est revenu sur sa visité dans différents chantiers de sauts-de-mouton de la ville de Kinshasa.
« Le constat général est satisfaisant. Les entreprises travaillant en régie avec l’Office des Routes (O.R) et l’Office des Voiries et Drainage
(OVD) ont pris l’engagement ferme de terminer tous les sauts-de-mouton avant le 30 mai 2020; ceci suivant le plan de décaissement qui
avait été arrêté à l’issue de la rencontre entre le Premier Ministre,les
Vice-premiers Ministres du Budget et des ITPR, le Ministre desFinances,
le Gouverneur de la Banque Centrale,les patrons des entreprises
prestataires,ainsi que les ADG de l’Office des Routes et de l’Office des
Voiries et Drainage », a-t-il dit dans le compte-rendu.

En attendant la finalisation des travaux, le Président de la République a
donné des instructions strictes et claires au Commissaire Général de la police Nationale Congolaise ainsi qu’au Commissaire Provincial,
d’assurer la sécurité des chantiers, la fluidité de la circulation des véhicules ainsi que l’interdiction de l’installation des marchés pirates
autour et près des chantiers.

De la tenue à Kinshasa du Sommet des Chefs d’Etat sur le Mécanisme de Suivi de l’Accord d’Addis-Abeba.

En rapport avec la tenue, le 24 février 2020 à Kinshasa, du Sommet
des Chefs d’Etat du Mécanisme de Suivi de l’Accord d’Addis-Abeba, le
Président de la République a chargé le Premier Ministre d’instruire tous
les ministres concernés par cet événement à en assurer la pleine réussite.

De la nomination des Hauts Magistrats du Pouvoir Judiciaire

A ce sujet, le Président de la République a indiqué que la nomination de
ces Hauts Magistrats, qui prêteront leur serment bientôt, est le point de
départ de la grande réforme de notre appareil judiciaire qu’il entend
impulser afin de mettre fin à l’impunité, aux antivaleurs, à l’injustice et à lacorruption.

Il a dit sa détermination à redorer l’image de notre justice et de notre
pays. Il a terminé en paraphrasant la Bible qui dit que « La Justice élève
une Nation ».

*MUAMBA CLÉMENT*

Partagez.

Laisser un commentaire