Kinshasa : Claude Nyamugabo lance l’initiative interreligieuse pour les forêts tropicales en RDC

0

Unir les peuples de toutes les confessions religieuses pour mettre fin à la déforestation, c’est l’objectif du forum de l’initiative interreligieuse pour le forêts tropicales(IRI) qui a ouvert ses portes, mardi 03 décembre 2019, à l’hôtel Beatrice de Kinshasa.

C’est le ministre de l’Environnement et Développement durable, Me Claude Nyamugabo Bazibuhe, qui a donné personnellement le go de ces travaux qui doivent durer 3 jours.
Les forêts tropicales abritant toute la vie sur la planète, une fois protégées et restaurées, contribuent substantiellement au développement durable.
Dans son allocution, le défenseur de l’écologie congolaise a dit toute sa détermination à impliquer les acteurs religieux dans la sensibilisation de l’opinion publique sur sa responsabilité dans la protection de la planète, afin de protéger les forêts et les tourbières.
Me Nyamugabo a, par ailleurs, rappelé à l’assistance à tout le moins diversifiée, que la RDC est résolument engagée dans un processus durable de lutte contre la déforestation, notamment l’agriculture sur brulis, le bois-energie ou encore l’exploitation du bois d’oeuvre tant industrielle qu’artisanale.

L’IRI entend ainsi, non seulement sensibiliser le public et mobiliser les actions, mais surtout influencer la politique en plaidant en faveur des actions qui protègent les forêts en encourageant le gouvernement et les entreprises à développer leur engagement à protéger les forêts tropicales et les droits des peuples autochtones.

Rappelant le caractère transversal du secteur environnemental tel que voulu par le président de la République qui en fait une priorité de son programme quinquennal, le ministre Claude Nyamugabo compte sur l’autorité morale et l’influence inégalée des religions et des communautés confessionnelles de la RDC pour accompagner la protection des forêts, car la survie de la planète en dépend forcément.

Cellule de Communication, Ministère de l’Environnement

Partagez.

Laisser un commentaire