Kinshasa : le CICR offre une diffusion exclusive du film « Dr. Junod, troisième combattant » au public

0

Dans le cadre du Festival du film européen, les amateurs du 7ème art ont été heureux de suivre, pour la première fois, le film documentaire « Dr. Junod, le troisième combattant », mardi 28 mai 2019 à l’Institut français de Kinshasa. 

Cette projection publique est une initiative du Comité international de la Croix Rouge, (CICR) pour encourager l’engagement des pionniers et volontaires humanitaire dans le domaine des secours.

Pendant 52’, ce film met en exergue deux personnages clés dont les actions menées sur terrain ont marqué l’histoire de la Croix Rouge.

Il s’agit du Docteur Marcel Junod et de Christine Cipolla, l’ex-cheffe de la délégation du CIRC en RDC.

Réalisé par Romain Guelat sous la supervision du scénariste Jan François Berger, le film documentaire présente un portrait croisé de ces deux personnes qui ont vécu chacun son époque et ses réalités dans l’exercice de son travail d’humanitaire dans les différentes zones de conflit à travers le monde.

Le film raconte la vie et les actions de Dr. Junod qui a travaillé pendant deux guerres entre 1935 et 1945, lors de la guerre d’Ethiopie et de l’Espagne. Il a apporté des actions et a imaginé des réponses aux victimes (blessés, prisonniers…).
Ce documentaire raconte aussi l’histoire à Hiroshima en 1945, pendant la 2ème guerre mondiale lorsque le Dr. Marcel Junod, en qualité de Délégué du CIRC, débarque dans la ville japonaise avec 15 tonnes de secours.
Avec pertinence, il décrit son engagement comme l’un des premiers médecins humanitaires à se rendre sur place pour secourir les victimes dans cette pire catastrophe de l’histoire de l’humanité.

En ce qui concerne Christine Cipolla, ce documentaire tourné en 2011 montre avec perspicacité son engagement dans le travail de volontariat en RDC.

Faisant un parallélisme avec l’histoire du Dr. Junod, le récit du film renseigne également la détermination de l’ex-Cheffe de la Délégation du CICR à Goma où, dans le cadre du programme de réunification familiale, a réussi à accompagner une jeune fille séparée de sa famille lors des affrontements armés à l’Est du pays.
« L’engagement humanitaire du Docteur Marcel Junod nous inspire encore aujourd’hui, en particulier sa proximité avec les victimes des conflits armés », a déclaré Christine Cipolla.

Tiré du livre « Le 3ème Combattant » de Marcel Junod, le film rend aussi un hommage particulier aux victimes qui sont en RDC et partout à travers le monde. Les vies de toutes ces personnes ont été complètement dévastées à cause des guerres et des conflits alors qu’elles avaient une vie paisible avant.

Jordache Diala

Partagez.

Laisser un commentaire