Kasaï Oriental : Le recensement général des entreprises a été lancé samedi

0

Le lancement officiel du recensement général des entreprises du Kasaï Oriental a eu lieu samedi 10 août 2019. 

La cérémonie y afférente a été présidée par le gouverneur de province, Jean Maweja Muteba, dans la salle des conférences de l’hôtel Gloria, dans la commune de la Kanshi.
Prenant la parole en premier, le bourgmestre de la commune de la Kanshi, Anaclet Edimekomba, a souhaité la bienvenue à l’autorité provinciale avant de solliciter du haut sommet de l’État « la production de la carte d’identité » pour tous les Congolais.
Dans son intervention, le directeur provincial de l’Institut National des Statistiques, Léon Kapia, a exposé sur la manière dont le recensement des entreprises va se faire à travers la province du Kasaï Oriental.

«Au terme de ces enquêtes, on connaîtra le nombre exact des entreprises dans notre province ainsi que les statuts de chacune d’elles », a expliqué Léon Kapia.

Liévin Mbuyamba, ministre provincial du Plan, s’est, quant à lui, appesanti sur le but de cette activité.

«Ce travail a pour objectif d’identifier les entreprises, connaître leurs chiffres d’affaires et leurs personnels. C’est une activité très importante tant pour le pays en général que pour la province en particulier », a-t-il indiqué.

Dernier à intervenir, le gouverneur de qui province a calmé ceux qui désirent obtenir la carte d’identité.
Il a également abordé le point lié à la cérémonie du jour.

«Je demande à chaque personne, qui se plaint du manque d’une carte d’identité, d’être apaisée. Dès que le gouvernement central va être mis sur pied, tout Congolais, qui qu’il soit, aura la carte en question. Pour ce qui est du recensement, rien ne peut remplacer les informations statistiques», a rassuré Jean Maweja Muteba.

«Ce recensement général des entreprises, qui se passe sur l’ensemble du pays, est le deuxième du genre. Le premier était intervenu en 1982», a rappelé le gouverneur du Kasaï Oriental.

Il a, en outre, rassuré la sécurité à tous les recenseurs qui seront sur terrain.

Roger Stéphane Ilunga

Partagez.

Laisser un commentaire