Kasaï Oriental: le président de l’Assemblée exhorte le gouverneur Maweja à « mettre les recettes provinciales au profit de l’intérêt général »

0

Le président de l’organe délibérant du Kasaï Oriental dénonce la non mise en oeuvre du programme d’actions du gouverneur Jean Maweja pour l’amélioration des conditions socio-économiques de la province. 

Dans une correspondance adressée à l’autorité provinciale, jeudi 15 août 2019 et dont une copie est parvenue à AfriqueInfomagazine.net, Yves Muamba Kadima motive sa rédaction par la conjoncture socio-économique déplorable de la province du Kasaï Oriental et l’inexécution budgétaire 2019 consécutive à la contre-performance, à la non réalisation des projets ainsi qu’à la non satisfaction des attentes de la population depuis l’accession de Jean Maweja Muteba à la tête du gouvernement provincial.

«En ma qualité de Président de l’instance représentant le peuple Est-kasaïen, je me vois dans l’obligation, après plusieurs recommandations verbales faites à votre égard, d’attirer votre attention au sujet des actions prioritaires à mener urgemment pour assainir tant soit peu la situation économique précaire de la population», a introduit Yves Muamba Kadima dans sa rédaction.

Il a présenté les actions prioritaires qui constituent la boussole des besoins sectoriels.
Il recommande au premier citoyen du Kasaï Oriental à les suivre durant son mandat pour répondre aux attentes de la population.
C’est, entre autres, : « la promotion des mesures relatives à la sécurité alimentaire, l’augmentation de taux d’accès à l’eau et à l’électricité, la construction et la réhabilitation des infrastructures routières, sanitaires et scolaires, l’amélioration du climat des affaires par la recréation des activités économiques, la lutte contre l’insécurité sous toutes ses formes ainsi que l’amélioration du système éducatif. »

Yves Muamba oriente Jean Maweja sur ce qu’il doit faire des recettes de la province.

«À cet effet, je vous exhorte à mettre au profit de l’intérêt général les recettes provinciales pour la réalisation des projets d’intérêt commun afin d’améliorer les conditions de vie de nos concitoyens dont l’espoir a été suscité par les élections du 30 décembre 2018, qui ont consacré l’alternance démocratique en RDC», a-t-il souligné.

Le président de la première institution provinciale met l’accent sur le programme d’urgence de 100 jours du président Félix Antoine Tshisekedi, qui doit avoir un impact dans la province.

«Il n’est pas de bonne augure que les 100 jours du programme d’urgence du Président de la République n’aient pas d’impact visible dans notre province, contrairement aux autres provinces où on remarque des chantiers ouverts», conclut-il.

Gouverneur depuis 4 mois, Maweja Muteba Jean n’a mené aucune action à impact visible jusqu’à ce jour. Comme conséquence, le Kasaï Oriental ne décolle pas, pourtant ce n’est pas faute des moyens financiers.

Roger Stéphane Ilunga

Partagez.

Laisser un commentaire