Kasaï Oriental : le gouvernement provincial somme les occupants anarchiques du site DAIPN de déguerpir « endéans 30 jours

0

Le gouvernement provincial du Kasaï Oriental somme les occupants anarchiques du Domaine agro-pastoral industriel présidentiel de la N’sele (DAIPN) de quitter ce site « endéans 30 jours ».

Dans un communiqué officiel signé lundi 26 août, dont une copie est parvenue à Afrique Infos Magazine, le ministre provincial des Affaires foncières, Urbanisme et habitat, Honoré Mubengayi Kankola, insiste sur le fait que « si les concernés s’entêtent, ils seront déguerpis de force ».
La décision du gouvernement provincial intervient quelques heures après l’échange entre la gouverneure intérimaire, Jeannette Longa Musuamba, et le directeur adjoint chargé des études du FPI. François Mpuila avait déjà lancé un appel aux anarchistes de  » libérer le site du DAIPN et d’aller construire ailleurs ».

«…Nos frères qui sont dans ce site (de DAIPN) doivent savoir qu’ils sont dans un domaine présidentiel, et les activités des domaines présidentiels ont déjà repris. Ils doivent laisser la place pour que nous puissions implanter l’activité agricole qui vient soutenir le programme et la production au niveau du DAIPN Lukelenge », a rappelé François Mpuila qui conduit une délégation du Fonds de Promotion pour l’Industrie (FPI), venue de Kinshasa.

Le Domaine agro-pastoral industriel présidentiel de la N’sele au Kasaï Oriental fait partie des sites de l’État, dont une grande partie a été habitée anarchiquement. Avec la reprise des activités dans ce site, les occupants, qui y avaient déjà érigé des maisons et autres constructions, doivent impérativement déguerpir et chercher des habitations ailleurs.

Roger Stéphane Ilunga

Partagez.

Laisser un commentaire