Kasaï Oriental : des conflits coutumiers poussent des familles à passer la nuit à la belle étoile à Mibale-Kanyenga

0

Plusieurs familles passent la nuit à la belle étoile au village Mibale-Kanyenga, groupement de Bakwa Mulumba, dans le territoire de Lupatapata, au Kasaï Oriental.

Les conflits coutumiers dans cette entité territoriale déconcentrée sont à la base de cette situation.
Les victimes ont rapporté au gouvernorat de province, mercredi 17 juillet 2019, s’être vues imposer un chef coutumier par le chef de secteur et l’administrateur de territoire. Elles reconnaissent Kabunda comme leur chef. Elles disent être surprises de l’apparition de Kamalenga accompagné de policiers et de quelques personnes munies d’armes blanches pour annoncer son investiture. Un fait qui a poussé la population à se révolter.


Pendant ces troubles, plusieurs maisons et cases ont été incendiées. Contacté par AfriqueInfomagazine.net, l’administrateur de territoire (AT), Crispin Mbiya Mutambayi, charge Kabunda dans cette affaire.
D’après l’AT, Kabunda, qui n’est pas de la lignée du pouvoir, s’est d’abord attaqué à l’État en détruisant le bureau de l’Agence Nationale de Renseignement (ANR).
Crispin Mbiya ajoute que ce conflit de pouvoir était traité par la commission consultative de règlement des conflits coutumiers, qui avait décidé que le pouvoir revenait à Kamalenga.
Pour l’administrateur de territoire, aucune autorité n’est intervenue jusque-là pour que Kamalenga soit investi. Mais, le passage de ce dernier dans son village a poussé Kabunda de droguer les jeunes de Kanyenga pour qu’ils procèdent aux actes de pillage.

Roger Stéphane Ilunga

Partagez.

Laisser un commentaire