Kasaï Oriental : Alphonse Ngoyi Kasanji accueilli par des pierres à Mbuji-Mayi samedi

0

La tension a été très vive toute la journée de ce samedi 12 octobre 2019 autour de l’aéroport international de Bipemba, suite à l’arrivée à Mbuji-Mayi (chef-lieu du Kasaï Oriental) du député national et ancien gouverneur de cette province, Alphonse Ngoyi Kasanji. 

Des jeunes, hostiles à cet élu est-kasaïen, ont manifesté pour exprimer leur mécontentement et leur désaveu vis-à-vis de l’actuel président de Sanga Balende qu’ils accusent d’avoir détruit la province durant ses douze ans de gouvernance.
Des pierres aux mains et brûlant des pneus sur les avenues Salongo et Lusambo, ces jeunes ont affronté les forces de l’ordre autour de l’aéroport. Une situation qui a créé une panique générale dans cette partie de la ville diamantifère.
Les manifestants ont continué leur mouvement jusqu’à caillasser le cortège de l’ex-homme fort du Kasaï Oriental. Pour toute réaction, la police a recouru à l’usage du gaz lacrymogène pour disperser les protestants.
Suite à cela, l’ex-gouverneur du Kasaï Oriental a été incapable de traîner à l’aéroport. Il a été vite escorté par un dispositif sécuritaire important jusqu’à l’hôtel Métropole du Kasaï où il est allé prêter serment en tant qu’avocat.
Sur place, il n’a pas eu droit à la tranquillité, car ça chauffait à l’extérieur, surtout que les manifestants étaient très en colère.
Plusieurs interpellations ont eu lieu à cette occasion.
Ces manifestants promettent de poursuivre leur mouvement dimanche 13 octobre 2019, si jamais Ngokas se rend au stade Kashala Bonzola pour assister au match Sanga Balende-V. Club.

Roger Stéphane Ilunga

Partagez.

Laisser un commentaire