Kasaï Oriental : 5 morts, des blessés et 86 cases brûlées dans les affrontements entre Bena Mutombo et Bena Kadila à Kasansa

0

.Le bilan des affrontements entre les Bena Mutombo et les Bena Kadila, deux localités de Bena Kayembe vivant à Kasansa, chefferie de Bakwa Kalonji, territoire de Tshilenge, au Kasaï Oriental (Centre de RD Congo), est de 5 morts, plusieurs blessés et 86 cases portées en fumée.

Aux quatre morts enregistrés jeudi 12 septembre 2019, s’est ajouté un cinquième.
Cette situation a nécessité le déplacement d’urgence de la gouverneure intérimaire et vice-gouverneure de province, Jeannette Longa Musuamba, sur le lieu de ces échauffourées, vendredi 13 septembre 2019. Accompagnée par les membres du Conseil provincial de sécurité, Longa Musuamba a fait un constat désolant de ces actes qu’elle a condamnés fermement.
Elle a invité la population locale à éviter les conflits inter communautaires et à privilégier la culture de la paix.

«Je suis arrivée ici et me fais accompagner de toute l’équipe derrière moi. C’est compte tenu de ce qui s’est passé à Kasansa. Vous avez vu comment on a brûlé les maisons de Bena Mutombo. Donc, ils sont tous de Bena Kayembe entre eux. Ils se sont battus à cause des enfants qui étaient partis aux champs, rien que pour les champs, alors les enfants se sont battus, ils sont montés au village. Eh ben ! Ça a continué. Ils ont brûlé (des cases). Aujourd’hui, ils se retrouvent avec 86 maisons brûlées. Il y a eu même des morts, trois morts. Il y a deux morts qui se sont ajoutés, ça fait cinq. On a des malades. On ne pouvait pas laisser ça comme ça. C’est comme ça qu’on est venus pour prodiguer des conseils, appeler les chefs coutumiers en question pour qu’ils puissent se mettre ensemble afin d’arrêter ce conflit », a déclaré l’autorité provinciale à la presse.

Le gouvernement provincial a remis l’assistance aux familles des victimes pour leur prise en charge.

À la base de ces affrontements, entre ces deux localités, mercredi 11septembre, 2019 la dispute des champs maraîchers se trouvant sur les bords de la rivière Kalelu.
Des sources locales renseignent que des agriculteurs de Bena Mutombo auraient agressé et blessé un notable de Bena Kadila, mercredi 4 septembre 2019, au champ.
Informés, les membres de la famille du notable ont organisé une descente punitive chez les Bena Mutombo, mercredi 11 septembre 2019.
Ils y ont tué un notable, sa femme et rossé copieusement sa fille vivant avec handicap, qui est décédée quelques heures plus tard à l’Hôpital général de référence de Lukalaba, où elle a été emmenée aux soins.
En guise de vengeance, les Bena Mutombo ont aussi tué un membre de Bena Kadila.

Roger Stéphane Ilunga

Partagez.

Laisser un commentaire