Kasaï ceentral : 4 femmes en détention au parquet général de Kananga libérées grâce à l’implication de FMMDK

0

Arrêtées il y a près d’un mois pour des faits bénins, 4 femmes. dont l’une porte un petit enfant, ont été relâchées le soir du 8 janvier 2020 grâce à un plaidoyer mené par la structure Femme main dans la main pour le développement du Kasaï et à l’implication du procureur général de la République au Kasaï Central.

D’après Mme Nathalie Kambala Luse, secrétaire exécutive de l’ONG FMMDK, cette libération intervient deux jours après un monitoring effectué avec le concours du barreau du Kasaï Central dans la maison d’incarcération de la ville et dans des cachots de la place par sa structure. « Nous avons fait cet acte, non pour encourager les maux que les femmes font mais plutôt on a dû comprendre qu’elles n’avaient pas problème. Certaines ont été arrêtées pour de simples disputes avec leurs maris et d’autres pour avoir revendiqué leurs droits dans leurs familles. La place de la femme n’est pas dans des cachots ou dans des prisons. Par contre, la femme, sa place est dans la prière, dans la consolation et à la maison pour assurer la sécurité de ses enfants « , a indiqué Nathalie Kambala.
Elle a invité toutes les femmes à protéger le climat de dialogue et éviter à se mêler dans le vol, le banditisme et dans tant d’autres antivaleurs.
Elle souhaite une franche collaboration entre la FMMDK et les femmes délaissées.

Alexis Malumba

Partagez.

Laisser un commentaire