JM Kabund condamne la présence de Shadary en Namibie

0

Après sa dernière sortie au cours de laquelle elle a condamné avec  véhémence la rencontre à Kinshasa entre le président Cyril Ramaphosa et E. Shadary lors de la visite officielle du premier, l’Udps par la voix de son Sg Jean Marc Kabund monte de nouveau au créneau.

Elle condamne cette fois-ci la présence de E . Shadary à côté du Président Kabila en Namibie où il prend part au 38e sommet de la Sadc. « C’est inacceptable » a laissé entendre Jean Marc Kabund. Pour lui, la place de E. Shadary n’est pas là-bas. Il est candidat à l’élection présidentielle comme tout autre, SP du Parti présidentiel et candidat déclaré pour le Front Commun pour le Congo soit-il.

En vertu de quoi Shadary peut prendre part à ce voyage officiel du Président de la République ? S’est interrogé Jean Marc Kabund. Pour le Sg de l’Udps,  Shadary n’est pas un officiel.  Pourquoi doit-il voyager aux frais de la République. Shadary au 38e sommet de la SADC ne va jouer aucun rôle en rapport avec ce sommet, à moins que le Président Kabila ait choisi cette occasion pour le présenter à ces homologues de la sous-région comme il l’a fait à Kinshasa lors de la visite du Président sud-africain Cyril Ramaphosa.

Si tel est le cas, a laissé entendre le Sg de l’Udps, « il faudra vraiment reconnaître que l’Afrique a un problème  et qu’il est grand temps que l’on puisse corriger». J.M Kabund pense qu’en agissant de la sorte, on assisterait là à un vrai mélange de genre qui n’honore ni la RDCongo ni la sous-région. « Aucun pays de la sous-région, aucun des pairs du Président Kabila ne peut agir de la sorte. C’est-à-dire présenter un candidat d’un parti, présidentiel soit-il, à des officiels, donc des présidents en fonction».

«Kabila se moque du peuple congolais et humilie en passant ce même peuple en donnant l’impression à ces homologues de la sous-région que la RDCongo est un pays fourre-tout, un pays qui n’est pas géré ou qui se gère selon les humeurs d’un individu» a conclu le Sg de l’Udps.

Franco Mayiza

 

Partagez.

Laisser un commentaire