JIF 2020 : Félix Tshisekedi réitère son engagement à continuer à travailler pour la promotion de l’égalité des chances entre hommes et femmes

0

Le président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a reçu, lundi 09 mars 2020 à la Cité de l’Union africaine une délégation des  » Femmes d’exception », conduite par sa coordinatrice Anny Modi. 

Au menu des échanges, il s’est agi de la promotion de l’égalité du genre en République démocratique du Congo et de faire le bilan de la première année du Chef de l’État dans ses efforts pour la promotion de l’égalité du genre en RDC.

L’appellation  » Femmes d’exception » est venue du président Félix Tshisekedi, lui-même, qui avait trouvé en chacune d’elles quelque chose d’exceptionnelle, a déclaré Mme Anny Modi, cheffe de la delegation, à l’issue de cet échange avec le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Et d’ajouter : « C’est le Chef de l’État, lui-même, qui avait institué la rencontre régulière avec les + Femmes d’exception+, comme cadre de concertations afin de réfléchir pour mettre en place des actions concrètes, pour atteindre les objectifs du développement durable dans l’égalité du genre, en faisant participer les femmes au développement de la RDC ».

Anny Modi a signalé que c’était un échange  » très ouvert et honnête » où elles ont exprimé leur reconnaissance au Chef de l’État pour ses actions positives menées, en ce qui concerne la promotion du genre en RDC. Car, c’est pour la première fois qu’on a atteint, en RDC, le taux le plus élevé des femmes dans un Gouvernement, où elles occupent des ministères les plus importants, comme celui des Affaires étrangères.

Pour Anny Modi, parmi les défis qui restent à relever, on peut citer ceux en rapport avec la sécurité, la pauvreté et le vécu quotidien de la population.

Aussi, a-t-elle révélé que, face à tous ces problèmes, le Chef de l’État a réitéré son engagement à continuer à travailler pour la promotion de l’égalité des chances entre hommes et femmes, de même qu’accompagner les initiatives dans l’entrepreneuriat des femmes et des jeunes et à ce que, dans les instances de prises des décisions, surtout dans le système judiciaire, qu’il y ait des nominations qui vont prendre en compte les candidatures des femmes pour corriger ce que nous déplorons tous.

Il s’agit de la 4ème rencontre entre le président Félix-Antoine Tshisekedi et les femmes de cette structure féminine. Une rencontre qui intervient quelques jours après la célébration de la Journée internationale de la femme, célébrée en RDC sous le thème »Congolaises et Congolais, levons-nous pour défendre les droits des femmes ».

Muamba Clément
Partagez.

Laisser un commentaire