Jean-Claude Katende : « Nous espérons vivement que ces mesures vont être étendues notamment à la gestion de GO PASS et de la Gécamines »

0

Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo sera-t-il une référence dans le domaine de la bonne gouvernance en RDC ? Oui, les indices ne sont pas à chercher loin. Le mercredi 13 mars 2019, le Président de la République a procédé à des mesures de suspension d’un ministre et des mandataires publics. Ces mesures ont été saluées par certains acteurs de la société civile, notamment Jean-Claude Katende, président de l’Asadho.  » Les mesures de suspension, d’engager des poursuites judiciaires contre le ministre des affaires foncières et de procéder aux audits à l’ONATRA, annoncées hier, sont très encourageantes et nous les soutenons », a souligné Jean-Claude Katende dans sa page d’opinion.

Cet acteur bien connu de la société civile pour son franc parler martèle que ces mesures constituent un des aspects de la lutte contre l’impunité et le détournement de l’argent de l’Etat. Mais, il espère vivement que ces mesures seront étendues notamment, à la gestion du GO PASS (taxe aéroportuaire) et de la Gécamines, une société minière qui a été au centre des controverses quant à sa gestion et à celle du secteur minier.
Car, les entreprises ou institutions de l’Etat ne doivent plus servir à l’enrichissement des dirigeants politiques et celui de leurs gestionnaires.

« Nous allons rester vigilants pour que la gestion calamiteuse du régime Kabila ne continue pas sous celui du Président Félix », insiste-t-il.
Il convient d’avouer que les le régime de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo donne des signaux encourageants et qui peuvent promouvoir la bonne gouvernance tant souhaitée par le peuple congolais.
Pour Jean-Claude Katende, il est nécessaire de procéder à la surveillance des autorités en tout et partout afin de ne plus tomber dans les mêmes abus d’hier.Et, pense-t-il reste de la responsabilité citoyenne.
Jules Ntambwe

Partagez.

Laisser un commentaire