Le trafic routier a repris, ce lundi 17 décembre 2018, sur le tronçon Beni-Oicha. Selon des sources locales, les véhicules qui étaient déjà bloqués à Mavivi, à quelques mètres du lieu de drame, ont repris leur marche.

Ceci, après une tentative d’attaque dimanche soir des présumés rebelles ougandais de Forces Démocratiques(ADF) à Mbau-Mangboko, sur la route nationale numéro 4 (RN4). Les assaillants assimilés aux combattants ADF ont tenté d’attaquer cette contrée sans succès. Ils ont été vite repoussés par les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) appuyées par les casques bleus de la Monusco.

La même source ajoute qu’un taximan-moto aurait été atteint par une balle perdue lors de l’accrochage entre les Forces de sécurité et les hors-la-loi. Il faut rappeler que cette tentative d’attaque est intervenue quelques heures après celle ayant ciblé l’entrepôt de la CENI à Beni.

Fabrice Ngima

Partagez.

Laisser un commentaire