INDABA MINING 2020 : la RDC prête à accueillir des projets d’investissements

0

La République Démocratique du Congo défend la vision d’une exploitation minière en Afrique qui booste d’autres activités économiques des États. Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba l’a fait comprendre, lundi 3 février 2020, dans son discours devant la tribune de la conférence de Indaba Mines 2020.

C’est dans ce cadre qu’il a échangé le mardi 04 février 2020 à Cape Town en Afrique du Sud avec une délégation de l’entreprise GLENCORE DRC, conduite par Mark Davis, président régional GLENCORE DRC SASU et Chantal Kanyinda, Directeur Exécutif pays.

À l’issue de l’audience avec le chef du gouvernement congolais, Mark Davis a relevé l’importance de l’apport de la RDC à la conférence de Indaba Mining 2020.

Ce géant suisse de l’extraction et du négoce de minerais et d’hydrocarbure partage l’avis du Premier ministre Ilunga Ilunkamba de voir les matières précieuses de la RDC contribuer à éradiquer la pauvreté et développer le pays.

De ce fait, son président régional a, lors de l’entretien, confié au chef de l’Exécutif central congolais, son intérêt de voir la production de GLENCORE bénéficier aux populations locales.

Aussi, a-t-il réaffirmé la détermination de Glencore à augmenter la production de KCC afin qu’elle devienne la plus grande productrice de cuivre et de cobalt dans le monde.

Après Glencore, le chef du gouvernement congolais a échangé avec un groupe d’investisseurs japonais, participant à cette conférence minière, conduit par Yohei Matsumoto, leur ministre d’Etat en charge de l’Économie, commerce et industrie.
Cette délégation a manifesté son intérêt à investir dans le secteur minier de la RDC. Leur rappelant les nombreux investissements japonais dans d’autres secteurs en RDC, Ilunga Ilunkamba a rassuré ses hôtes de la disponibilité de son pays à accueillir davantage de projets d’investissements.

La troisième délégation à s’entretenir avec le Premier ministre Ilunga a été celle de la société minière Alphamin qui évolue dans la partie Est de la RDC.

Richard Robinson, le directeur général de cette société, a fait savoir que la production industrielle d’étain, l’emploi de plus de 900 agents, la contribution en termes d’impôts nets et taxes ainsi que le développement social et communautaire ont été abordés avec le chef du Gouvernement.

Ces assises, ouvertes lundi 03 février, vont se clôturer le jeudi 06 février 2020.

MUAMBA CLÉMENT

Partagez.

Laisser un commentaire