Goma: Les détenus femmes de la prison Munzenze célèbrent le mois de la femme

0

A l’occasion du mois de la femme, la Monusco célèbre la journée internationale de la femme dans la prison centrale de Goma ce 15/03/2019. Sous les deux thèmes national et international de l’an 2019 respectifs, «ensemble promouvoir la paix, la sécurité et le genre par l’accès au service publique de qualité et penser équitablement, et l’autre, «bâtir intelligemment, innover pour le changement, elle n’a pas oublié de penser à la femme prisonnière qui semble être moins considérée par la société qui l’entoure.

La cérémonie a débuté dans la matinée vers 9heures, heure de Goma, par un déploiement des casques bleus de la Monusco, qui ont apporté avec eux, de la nourriture.

A l’issue de cette rencontre, les femmes se sont dites satisfaites pour ce geste de charité, de bonne foi, de compassion qui vient au moment elles font face à de nombreux problèmes et difficultés.

Pour certaines, c’était une occasion de plus pour parler de leurs problèmes devant les représentants de la Monusco.
Si cette rencontre n’a pas revêtu un caractère officiel, dans les coulisses, certaines femmes détenues n’ont pas loupé l’occasion pour fustiger les conditions carcérales qui ne répondent pas aux normes élémentaires de droits humains internationalement reconnues. A Munzenze, la promiscuité, la faim, etc se conjuguent au quotidien.
Or quelque soit les raisons à la base de leur détention, elles ont le droit de bénéficier d’un minimum de respect et pourquoi pas de considération. Ce qui ne semble pas le cas.

Joël Kininga

Partagez.

Laisser un commentaire