Goma: le collectif Amka Congo s’insurge contre l’invalidation d’une vingtaine de députés par la Cour constitutionnelle

0

Le collectif Amka Congo se trouvant à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu (Est de la République démocratique du Congo), condamne les invalidations de la Cour constitutionnelle annoncées mardi 11 juin 2019.

Suite aux élections du 30 décembre 2018, le collectif Amka Congo rappelle à la Cour constitutionnelle ainsi qu’aux Cours d’appel des provinces que ces élections étaient émaillées de plusieurs irrégularités.

Jack Sinzahera, membre du collectif Amka Congo à Goma, a déclaré à Afrique Infos Magazine que « le peuple congolais avait accepté les résultats des élections du 30 décembre 2018, pas parce qu’il était satisfait des résultats, mais seulement parce qu’il voulait l’alternance et voir le pays dans la stabilisé ».
Ces jeunes indignés rappellent à l’opinion que,  » seules, les élections des villes de Beni et Butembo ont reflété la vérité des urnes ». Enfin, ces jeunes suggèrent à la Cour constitutionnelle « le recomptage des voix pour refléter le sérieux dans ses arrêts ».

Quoique les arrêts rendus par la Cour constitutionnelle soient  » inattaquables », ces jeunes activistes restent catégoriques et se préparent à engranger une vitesse supérieure dans cette affaire.

Joël Kininga KJ

Partagez.

Laisser un commentaire