Foot-Sponsoring : Sonvil Mukendi demande eà Pascal Beveragi de laisser Lupopo tranquille

0

Une cacophonie, qui ne dit pas son nom, bat son plein depuis plus d’une semaine au sein du FC Saint Eloi Lupopo, autour d’un contrat de sponsoring signé le 2 mai 2019 entre le président Faustin Bokanda et l’entreprise NB Mining Africa, représenté par Pascal Beveragi. 

Un contrat qui a aussitôt conduit ce dernier à s’emparer illégalement de la présidence de l’équipe, demandant à Faustin Bokonda, le président actuel de démissionner d’ici le 20 mai; autrement dit, avant le retour du président du TP Mazembe, Moïse Katumbi Champwe.

Dans ce tohu-bohu, Sonvil Mukendi Kashalala, analyste sportif et avocat de son état, a tenu une conférence de presse vendredi 10 mai 2019 à Lubumbashi. Au cours de cette rencontre, il a demandé tout simplement à Pascal Beveragi de s’en aller et de laisser Lupopo tranquille.
Sonvil Mukendi dit que Pascal Beveragi a des agendas cachés, qu’il a de sérieux litiges avec le président de Mazembe devant les cours et tribunaux.
Pour Sonvil Mukendi, Beveragi, qui a appris le retour du président de Mazembe, veut se cacher derrière Lupopo pour bien rivaliser à Moïse Katumbi, avec qui, il a de sérieux problèmes.
« S’il veut prendre la tête de Lupopo, qu’il attende la fin du mandat de Faustin Bokonda pour prendre l’équipe dans la légalité. Pas de cette manière-là. Lupopo ne peut pas servir de béquilles. Lupopo a ses problèmes et n’a pas besoin d’ajouter d’autres. Qu’il aille terminer d’abord ses litiges avec le président de Mazembe », a-t-il déclaré.

Pour rappel, le protocole d’accord signé entre les deux parties portait sur la réhabilitation des infrastructures sportives de cette équipe, notamment le stade Lupopo dit « Stade de la Victoire’’.
Il était aussi question de « sponsoriser Lupopo tout au long de la 55ème édition de la Coupe du Congo ». « Pascal Beveragi a interné l’équipe chez les sœurs Kishishi pour ses préparatifs à cette Coupe du Congo. Malheureusement, il n’a pas honoré les factures présentées par les sœurs », a indiqué Sonvil Mukendi.

Guy Elongo

Partagez.

Laisser un commentaire