Expo-portrait : Laurette Bira se félicite du succès de la 4ème édition

0

A l’initiative de l’asbl Wrifing For Jesus (WFJ), s’est tenue, samedi 28 décembre 2019 à Kinshasa, la 4ème édition d’Expo-portrait, un événement très haut en couleurs qui a regroupé les écrivains, poètes et slameurs congolais autour de la littérature chrétienne et éducative.

Expo-portrait est avant tout une vitrine qui présente le portrait de tous ceux qui oeuvrent dans le secteur littéraire en RDC et en faire la promotion.

Au cours de cette édition, on a noté la participation de plus d’une dizaine d’écrivains, qui ont présenté à tour de rôle leurs oeuvres. Ils ont partagé leur expérience afin d’encourager les jeunes, surtous ceux qui aspirent à la littérature de leur emboiter le pas.

Très satisfaite de l’organisation et de la réussite de cette édition, Laurette Bira, coordonnatrice de WFJ, a affirmé que sa structure oeuvre dans la promotion de la littérature en RDC. Pour elle, la littérature doit revenir au premier plan car c’est un secteur qui semble souvent négligé. Contrairement à d’autres éditions, la particularité de celle-ci est que d’autres secteurs s’y sont ajoutés, notamment le secteur numérique et la peinture dans le contexte de l’écriture.

S’agissant du secteur numérique, Josua Katomba vient de mettre sur pied une application mobile qui permettra à tous les internautes de recevoir quotidiennement des citations et des pensées chrétiennes dans le but de les aider et de les édifier.
« Nous avons compris que certains écrivains n’ont pas la possibilité de produire des ouvrages palpables mais qui sont en train d’évoluer dans le secteur numérique. Nous avons voulu leur donner la parole dans ce forum afin de faire valoir leur talent », a expliqué la coordonnatrice.

L’occasion faisant le larron, Laurette Bira en a profité pour lancer un SOS au gouvernement congolais pour qu’il lui prête main forte afin d’élargir le sphère de la littérature en RDC.

Puisqu’il s’agit de la littérature chrétienne et éducative, la plupart de ces jeunes écrivains ont révelé qu’ils se sont beaucoup plus inspiré de la bible. Ils ont commencé à écrire parce que c’était pour eux un moyen de pouvoir répondre aux questions réligieuses.

«Pour faire la littérature il faut lire la bible », a dit un écrivant célèbre. La bible est le best-seller de tout le temps. Elle est reconnue comme le livre le plus lu au monde. Ce livre met les écrivains devant beaucoup de défits à rélever.

Pour le pasteur Eva Kasanda, la bible est le livre le plus excellent pour les écrivains et, surtout, pour l’homme car Dieu a matérialisé sa vision et sa pensé en lui.

Né pour influencer

Aujourd’hui, les écrivains ne peuvent pas influencer les autres sans s’influencer eux-mêmes. Et pour bien influencer, ils doivent poser les bases solides dès le dédut.
A en croire Parfaite, une des panélistes, si l’on veut influencer dans ce qu’on entreprend, on doit commencer à être un modèle pour les autres.
«Soyons le changement qu’on veut être pour les autres. Nous, écrivains, nous devons d’abord être convaincus que ce qu’on écrit doit d’abord nous changer nous-même », a t-elle dit.

Princesse Iso Bomba
Partagez.

Laisser un commentaire