État d’urgence : le CDPS demande au gouvernement de prendre en charge les factures de l’eau et d’électricité

0

Le président national du Congrès pour la démocratie et le progrès social (CDPS), François-Xavier Beltchika Kalubye, et les siens ont salué, mercredi 25 mars 2020, de vives voix la décision du président de la République, décrétant l’état d’urgence sanitaire dans la ville-province de Kinshasa.

Cependant, le CDPS demande simplement à Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo d’accompagner cette mesure par quelques dispositions pratiques pouvant permettre aux Kinoises et Kinois, en ce moment très difficile de leur vie, de se ressourcer matériellement et financièrement.
À titre d’exemple, le CDPS fait allusion à l’allégement des charges d’électricité, de l’eau et de santé aux concitoyens les plus vulnérables. C’est chaque mois, rappelle-t-on, que les habitant de Kinshasa paient les factures de la Regideso et de la Snel en dépit de leurs très mauvais services que les Kinois décrient jour et nuit.
Et comme on dit  « aux grands maux des grands remèdes », dans des situations comme celle-ci, où les Kinois dont la plupart des vendeurs vivant au taux du jour, mais qui ne vendent malheureusement plus, seront très heureux d’apprendre que l’État congolais les a exonérés les charges de l’eau et de l’électricité tout au long de la période d’état d’urgence sanitaire.

Pour désengorger les marchés de Kinshasa, le Gouverneur Gentiny Ngobila a demandé à tous les Kinois qui vendent des produits autres que les biens alimentaires de rester à la maison. C’est ce peuple-là, soutient le CDPS, qui aura du mal à s’acquitter de certaines obligations, parce que ne vivant plus comme d’habitude. Le CDPS est une constellation des cadres qui ont vraiment vécu avec Etienne Tshisekedi wa Mulumba, qui réfléchissent jour et nuit pour le progrès social de tout Congolais.

Guy Elongo

Partagez.

Laisser un commentaire