Dislocation d’Extra Musica: Hermann Koulemvokila crucifie Roga Roga

0
L’année 2019 est mal terminée pour Ibambi Okombi Rogatien alias Roga Roga.  Cette grande star de la musique brazzaviloise (Congo) a été poignardée dans le dos à la suite du départ de quelques musiciens de son groupe Extra Musica. Un coup dur mais justifié par Jean Hermann KOULEMVOKILA (JHK), responsable de marketing et communication du label BEBERT ETOU PROD, qui soutient les dissidents dans leur nouvelle carrière musicale en dehors de Roga Roga. 
Dans une interview accordée au site panafricain Afrique Infos Magazine.net (AIM), Jean Hermann explique avec force détails les raisons de la énième dislocation d’Extra Musica et confirme la sortie prochaine de « CHOC », un nouveau mini album de Sonor Digital et ses compagnons de lutte.
Donc, une page d’histoire vient de s’ouvrir pour les musiciens d’Extra Musica Nouvel Horizon, qui décident de tailler leur chemin sur la scène africaine.
Afrique Infos Magazine : Le depart en foison des musiciens au sein de l’orchestre Extra Musina continue à faire couler encre et salive à Brazzaville. Pouvez-vous expliquer la vraie raison de cette séparation entre Roga Roga et ses poulains ?

Jean Herman Koulemvokila : Il y a eu dislocation au sein du groupe, suite à plusieurs problèmes et, surtout, internes. Ils réclament leur droit. Ils sont maltraités par leur leader. Ces musiciens travaillent au profit d’une seule personne qui n’est autre que Roga Roga.  Ils lui reprochent surtout l’égoïsme, la méchanceté et autres actes inhumains.

AIM : Quels sont les musiciens qui ont claqué la porte ?

JHK : Ils sont une dizaine, dont quelques intrumentistes et chanteurs parmi lesquels on retrouve des figures emblématiques telles que  Sonor Digital, Ramatoulay, Levyson, Dido Senga, Zaparo de Guerre (animateur), Dodi, Kasoule, Obama, etc… Actuellement,  l’équipe est en train déjà de préparer la sortie de son tout premier maxi-single intitulé “CHOC”.

AIM : Quelle est la reaction de Roga Roga après ce coup ?

JHK : Roga ne ne dit rien. A en croire ses proches, il pense, par contre, que les musiciens sont manipulés par certaines personnes de mauvais cœur qui sont derrière eux pour le déstabiliser. Selon les informations en ma possession,  Roga procède au recrutement de nouveaux musiciens pour constituer une nouvelle formation. C’est la raison même qui l’a poussé à regagner rapidement Brazzaville.

AIM : La dislocation est intervenue à Paris ou à Brazzaville ?

JHK : Le groupe s’est divisé à Brazzaville. Roga était censé aller avec les autres à Paris pour le mixage du nouveau single « Patati –patata » qui devrait sortir le 25 décembre dernier. Mais, il a préféré effectuer le voyage seul en laissant les autres. Cette dislocation a eu lieu après son départ à Paris. Cette façon de laisser à chaque fois l’orchestre au pays pour voyager seul en Europe fait partie aussi des revendications des musiciens qui sont contre sa politique de gestion.

AIM : Votre label a soutenu pendant longtemps Roga Roga sur le plan managerial. Alors, quelle est votre tendance après cette separation ?

JHK : Je suis avec ceux-là qui ont quitté Roga Roga pour créer leur propre groupe Extra Musica Nouvel Horizon avec Sonor digital, Ramatoulay et autres parce que, déjà, nous n’avons plus de contrat avec Roga. Présentement, nous venons de signer un contrat avec le groupe Extra Musica Nouvel Horizon pour la production discographique et le management. Il est connu déjà de tous que notre label accompagne ce nouveau groupe qui vient de naître au Congo.

AIM : Qu-est- ce que vous reprochez au leader d’Extra Musica ?

JHK : Notre label de management s’est retiré de l’artiste, notamment son manager Bebert Etou.  Je ne lui reproche rien particulièrement.  Nous avons juste arrêté de collaborer avec lui sur le plan professionnel. Notre structure s’est retirée simplement. Car, il y a tellement trop de choses qui se sont dites sur le patron du label. Donc, il y a trahison de notre côté et le manque de confiance. Bref, le non respect… !

AIM : Qui sera à la tête de cette fraction appelée Extra Musica Nouvel Horizon que votre Label soutienne ?

JHK : Concernant le leadership,  je ne saurais pas vous répondre présentement parce que ce point n’est pas encore mis à l’ordre du jour dans l’orchestre.  Nous savons que toute autorité vient de Dieu. Donc, être leader, c’est quelque chose de naturel. Mais, pour le moment,  je peux vous dire que Sonor DIGITAL engage le groupe sur le plan administratif.  Il y a aussi RAMATOULAY qui est d’ailleurs un ancien et co-fondateur du groupe Extra Musica. Donc, c’est difficile pour désigner un leader actuellement.

Afrique Info Magazine : Quel est le projet imminent d’Extra Musica Nouvel Horizon ?

Jean Herman Koulemvokila : C’est la sortie du maxi- single « CHOC », qui pourra être disponible sur le marché à la fin du mois. Je voulais préciser que c’est un mini-album de trois titres dans lequel les mélomanes vont savourer de belles chansons telles que « Choc », « Maman Bonheur » et « Elanga». C’est un travail fantastique à découvrir et écouter avec beaucoup d’attention. Car, les musiciens d’Extra Musica Nouvel Horizon ont prouvé encore de quoi ils sont capables avec tout leur talent magistral.

Propos recueillis par Jordache Diala
+243 81 285 39 20
Partagez.

Laisser un commentaire