Diplomatie: La RDC et la France s’engagent dans un partenariat de longue durée

0

Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de la République française, Jean Yves Le Drian,a effectué lundi 20 mai 2019 une visite de travail à Kinshasa. Sa présence illustre la volonté de la France de nouer un partenariat de long terme avec la République Démocratique du Congo ( RDC) autour de trois grandes priorités, à savoir l’éducation, la santé et la sécurité.

S’agissant de l’éducation, le ministre français a, de prime abord, inauguré le nouveau bâtiment du lycée français René Descartes à Kinshasa, qui a été construit sur fonds propres des parents d’élèves.
Jean Yves Le Drian a saisi l’opportunité pour rappeler combien l’éducation est très importante pour le developpement d’un pays. Il a souligné que l’éducation est l’une des priorités du partenariat entre la RDC et la France, afin de développer la francophonie. Car, a-t-il indiqué, la RDC est reconnue comme le plus grand pays francophone d’ Afrique.
Il a aussi, par la même occasion, inauguré le nouvel espace du Campus France et, ensuite lancé la plateforme France Alumni à l’Institut français de Kinshasa engagé dans la formation des étudiants en ingénierie.
Pour ce faire, deux anciens étudiants congolais, qui ont poursuivi leurs études en France, ont été recrutés pour assurer la formation dans cette plateforme.

Concernant la santé, le ministre français a effectué une visite à l’Institut national de recherche biomédicale ( INRB), pour s’imprégner de la situation de la fièvre hémorragique à virus Ebola qui sévit depuis 2018 à l’Est de la RDC. Dans la foulée, il a rencontré des acteurs de la riposte de cette pandémie sur le terrain, notamment la Croix Rouge française, l’ONG Alima,les chercheurs de l’INRB, de l’INSERM et les acteurs de terrain sur les modalités et les enjeux de la riposte contre Ebola.
Pour ce faire, il a réitéré le soutien de la France dans la lutte de la riposte d’Ebola. Il a affirmé que ce combat n’est pas seulement pour la RDC. Mais, il est plutôt un combat général dans la mesure où les enjeux de la santé sont tout à fait essentiels. Parce que cela s’est produit dans une zone qui est touchée par l’insécurité. Ce qui rend encore plus difficile les interventions, les diagnostics et les vaccinations.

Faisant par ailleurs, l’état des lieux de la prise en charge d’Ebola, le docteur Jean- Jacques Muyembe a dit qu’il y a plus de 1700 cas enregistrés et 1200 décès. Et chaque jour, il y a à peu près 15 nouveaux cas qui apparaissent.

*Situation sécuritaire de l’Est de la RDC*

La situation sécuritaire de l’Est de la RDC demeure jusqu’à nos jour inquiétante. Cela fait plus d’une vingtaine d’années que cette partie du pays est dans l’insécurité à cause des affrontements entre les milices et les FARDC. Conscient de cette situation, Jean Yves Le Drian a prononcé un discours devant l’assemblée plénière du Centre des Hautes Etudes de Stratégie et de Défense ( CHESD) sur les questions de sécurité en RDC.
Il a dit que la France va s’appliquer dans la structure de la sécurité pour que l’Est de la RDC retrouve le chemin de la stabilité et de la paix.
Il a salué, par ailleurs, la MONUSCO qui ne ménage aucun effort pour le maintien de la paix sur toute l’étendue du territoire national.

A la fin de sa visite, Jean Yves Le Drian a rencontré des artistes congolais à l’Institut français où ils ont échangé sur la saison culturelle Africa 2020 qui aura lieu en juin 2020.
A en croire le ministre français, la saison culturelle Africa 2020 permettra de mettre en lumière la créativité non pas d’un seul pays mais plutôt celle de tout le continent d’Afrique souvent meconnu en France. « Je pense que cet événement sera l’occasion exceptionnelle de renforcer le partenariat entre la RDC et la France afin de faire de la culture un pilier à part entière», a souligné Jean Yves Le Drian.

*Princesse Iso Bomba*

Partagez.

Laisser un commentaire