Diaspora : la chanteuse Naxx Mwa invite les Congolais à voter utile

0
La trentaine révolue, la chanteuse congolaise Naxx Mwa Ndaya n’est pas restée indifférente quant à la tenue le 23 décembre, en RDC, son pays d’origine, des élections. Résident à Montréal, elle a émis son point de vue sur le profil du candidat qu’il faudra élire et qui devra conduire la nation congolaise à bon port. Cette diva de la musique congolaise au Canada s’est exprimée dans une interview accordée à votre site « Afrique info ». 
La subliminale Naxx MN a également profité de cette occasion pour annoncer la sortie prochaine de son premier fleuron artistique déjà en gestation. Suivez-la.
Votre pays d’origine, la RDC, se prépare à organiser des élections pour assurer l’après Kabila. Lequel des 21 candidats président en course aimeriez-vous voir diriger le pays demain ?

NMN : Étant exclue du vote comme membre de la diaspora, je recommande aux Congolais de voter non pas en fonction des individus, mais plutôt pour des candidats qui prônent la moralisation de la vie politique et sociétale en RDC. Donc, le candidat qui place l’humain, le Congolais au centre de ses préoccupations. Par conséquent, ceux qui seront choisis devront être conscients de leurs devoirs non seulement au regard dde la volonté de changement voulu par le peuple, mais aussi et surtout de l’énorme tâche qui les attend. Le Congo mérite des hommes d’État ayant une vision claire de la grandeur de ce pays et de son histoire, où la culture sera un vecteur important de son développement et de son rayonnement international.

Vous n’êtes pas très connue au pays. Quel type de message véhiculez-vous à travers votre art ?

NMN : Je m’inspire de tous les aspects de la vie pour composer mes chansons. Ma musique aborde des thèmes qu’on peut qualifier de sérieux ou banal, de joyeux ou encore triste. J’y aborde également des sujets dits tabous de notre société tout en y apportant une touche émotive et comique. Pour moi, la musique doit toujours être divertissante et doit réveiller nos émotions pour faire émerger nos sentiments.

Que peut-on retenir de votre histoire avec la musique ?

Naxx MN : Entre la musique et moi, c’est une histoire d’amour qui a commencé depuis mon jeune âge. J’ai été initié très tôt à la musique par ma mère, et je n’ai plus jamais arrêté d’en faire. J’ai dû quitter mon pays, mon continent, qui est l’Afrique, pour l’Europe et ensuite pour l’Amérique. Dans ces différents continents, je suis toujours parvenue a trouver des moyens pour faire la musique, peu importe les difficultés auxquelles j’ai eues à faire face.

Qu’est-ce que les mélomanes peuvent attendre de vous dans les jours à venir ?

NMN : Je me concentre, présentement, sur la sortie prochaine de mon premier single qui verra le jour en Été prochain. Mon équipe et moi travaillons durement pour préparer la sortie de mes premiers albums. Je confirme aussi ma présence à la prochaine édition du Festival « Amani », au mois de février 2019 à Goma.

Propos recueillis par JordacheDiala
Partagez.

Laisser un commentaire