Dialogue Chefs des Confessions Religieuses et associations des jeunes dans la perspective des scrutins à venir

0

NOTE D’INFORMAITON DE LA CIME DU 27 AOUT 2018

Hier lundi 27 août 2018, les Chefs des Confessions Religieuses membres de la Commission d’Intégrité et Médiation Electorales (CIME) ont reçu une délégation du mouvement dénommé « Jeunes Ze Vieux » dirigé par Monsieur Jean-Serge ONYUMBE WEDI, son coordonnateur national.

Dans leur plaidoirie, ces jeunes exigent que des assises soient convoquées le plus rapidement possible afin de mettre autour de la table toutes les sensibilités politiques et sociales en présence. Ils relèvent sept (7) écueils qui pourraient être à la base d’un possible report des élections à savoir : la machine à voter, le financement hypothétique des élections, les mesures de décrispation politique, la qualité du fichier électoral, la question de la double nationalité et enfin la sécurisation des élections.

Dans le dossier transmis à la CIME, ces jeunes posent cinq questions fondamentales et proposent une série de thématiques comme contenu possible des discussions. A ce propos, ils pensent à la nécessité d’évaluer la faisabilité des élections au 23 décembre 2018, la nécessité de lever une option finale sur la machine à voter, la Congolité des candidats et l’accompagnement financier des élections.

Cellule de Communication de la CIME

Partagez.

Laisser un commentaire