Culture : « Anioto, les hommes léopards » attendu au Musée national de la RDC

0

Ecrite par le congolais Jean-Michel Kibushi, la pièce « Anioto, les hommes léopards » sera présentée officiellement, pour la première fois, les 29 et 30 novembre 2019, dans l’enceinte du Musée national de la RDC, à Kinshasa, indique un communiqué de presse signée Starlette Mathatha, responsable de communication du projet.

Ce spectacle s’inscrit dans le cadre de la série des représentations scéniques dans la Capitale où l’auteur prévoit une dizaine d’exhibition spectaculaire durant tout le mois de décembre.

On retiendra que « Anioto, les hommes léopards » est une pièce qui fustige la mauvaise campagne faite sur le peuple congolais dans l’histoire par les colons.

Elle interpelle, par ailleurs, les congolais à se réapproprier son vraie identité culturelle.

Donc, un spectacle intéressant reconstruit avec engagement et conviction l’histoire du Congo et de la Belgique.

« J’invite à les spectateurs à venir nombreux pour suivre ce spectacle qui vous permettra de comprendre certaines réalités dans l’histoire», renseigne Starlette Mathata. .

Très rationnelle par sa scénographie, son décor et son costume, cette pièce raconte un procès qui oppose les prévenus « Anioto : hommes léopards » accusés des meurtres rituels par les Colons. Elle se déroule sous forme d’une série d’audience publique au cours de laquelle un Chef traditionnel médaillé et ses complices se retrouvent devant la justice coloniale.

C’est un spectacle syncrétique et hybride, qui évoque une histoire dans la tribu Babali dans la province de la Tshopo et ses rites d’initiation face aux défis de la vie.

L’histoire est toutefois caractérisée par des scenarios légendaires et imaginaires qui affrontent la logique coloniale aux réalités immuables des traditions et sectes ésotériques en ajoutant des éléments d’archives de l’époque pour donner une autre dimension au scénario.

Jean Pierre MFUMU MPETELO

Partagez.

Laisser un commentaire