Coref-ONGD Toile d’araignée: les journalistes à l’école des notions économiques et financières

0

Depuis le lundi 8 octobre 2018, quelques professionnels des médias sont à l’école des notions économiques et financières, au centre d’accueil Caritas. Cet atelier de renforcement de capacités des journalistes de la ville-province de Kinshasa vise à améliorer le traitement des informations économiques et financières par ces derniers. Pour ce faire, le coordonnateur national adjoint du Comité d’orientation de la réforme des finances publiques (COREF), Baby Vangu Ki-Nsongo, lors de l’ouverture de cet atelier, s’est prononcé pour un partenariat objectif avec les médias, dans le cadre du renforcement des capacités des journalistes en matière des réformes économiques, particulièrement celles relatives aux finances publiques.
Baby Vangu a souligné l’importance de l’implication des médias pour la réussite de ces réformes, en vue, non seulement de doter le pays des capacités de mobilisation des recettes internes, mais aussi, pour rendre la gouvernance des finances publiques plus performantes.

Il convient de préciser que cet atelier est organisé, du lundi 08 au samedi 13 octobre par le COREF, à travers le Projet de renforcement de la redevabilité et de la gestion des finances publiques (PROFIT-Congo) en faveur de 50 journalistes économiques membres de l’ASBL « Toile d’araignée ». Objectif, outiller ces journalistes à faire face aux exigences d’une information économique de qualité.

Pour le coordonnateur national de l’ASBL « Toile d’araignée » regroupant les journalistes économiques et financiers, Jérôme Sekana Pene Papa, il s’est félicité de l’organisation de cet atelier appelé à permettre aux journalistes à maitriser et à se familiariser davantage avec les finances publiques, et particulièrement avec les concepts qui sont aujourd’hui à la mode tels que redevabilité, contrôle citoyen, budget participatif, macroéconomie etc.
Jules Ntambwe

Partagez.

Laisser un commentaire