Budget : “la nouvelle mise en place va se poursuivre conformément au processus endossé par le Gouvernement et la Banque Mondiale ” [COMMUNIQUE]

0

]Dans un communiqué signé par sa cellule de communication, la vice-Primature en charge du Budget rassure que la nouvelle mise en place au sein de son administration va se poursuivre car c’est “un processus du gouvernement avec la Banque mondiale”. 

Ce communiqué recadre les écrits d’une certaine presse visant à jeter du discrédit sur ce processus.

“Comme annoncé le 22 janvier 2020 lors de la matinée d’échange avec les sous gestionnaires des crédits, contrôleurs et enquêteurs budgétaires, le vice-Premier ministre, linistre du Budget, Me Jean Baudouin Mayo Mambeke, a procédé à la mise en place des structures prévues en vue du basculement de la République Démocratique du Congo du Budget moyen vers le Budget programme axé sur les résultats en 2023”, précise le communiqué.

Dans le paragraphe suivant, le communiqué précise que les nouvelles têtes sont proposées par le Secrétaire général au Budget.
“La susdite mise en place n’a rien de politique, les fonctionnaires étant apolitiques”, souligne le communiqué.

En effet, un média en ligne de la capitale a fait parler une source anonyme qui accuse le vice-Premier ministre en charge du Budget, Jean Baudouin Mayo, de nommer des memnres de l’UNC, son parti politique, dans l’administration du Budget.
C’est dans ce sens que la cellule de communication du ministère du Budget a publié ce communiqué de mise au point.

Partagez.

Laisser un commentaire