Beni-Ebola : en grève sèche à Mangina, les agents de riposte réclament 5 mois d’arriérés de salaires

0

Les agents de santé locaux, provinciaux et nationaux impliqués dans la riposte contre Ebola, sont en grève sèche dès samedi 8 juin 2019 à Mangina, située à près de 30 kms à l’ouest de Beni, au Nord-Kivu (Est de RD Congo).

Le vice-président de la société civile de Mangina indique les protestataires réclament, pour les nationaux, le renouvellement des ordres de mission expirés depuis 3 mois pour certains. Les locaux et les provinciaux réclament le paiement des arriérés de 3 mois pour le projet de développement du système de santé financé par la Banque mondiale (PDSS) et de 2 mois pour l’OMS.

« C’est avec amertume que nous venons d’apprendre, encore une fois, l’arrêt des activités de la riposte contre Ebola à Mangina dès ce samedi », a déploré Freddy Mbayahi.

 » Nous constatons que c’est la deuxième fois que ces derniers déclenchent un mouvement de grève, sous le silence des autorités compétentes. Ce qui peut anéantir les différents efforts faits jusqu’à présent pour l’éradication complète de cette maladie dangereuse et mortelle », a-t-il regretté.

Ainsi, Freddy Mbayahi appelle à une intervention urgente des autorités concernées, afin de trouver une solution durable à cette situation.

Fabrice Ngima

Partagez.

Laisser un commentaire