Beni : le député JP Ngaghangondi appelle à des poursuites contre un militaire auteur de menaces de mort au journaliste Saddam Patanguli

0

Le journaliste Saddam Patanguli, oeuvrant à la Radio télévision Rwanzururu Beni(RTR) vit ces jours-ci en clandestinité à Beni, au Nord-Kivu (Est de la RD Congo).

À la base, des menaces de mort lui proférées par un capitaine des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Aux dires du journaliste, c’était aux environs de 2h00, dimanche 9 juin 2019, qu’un homme habillé en tenue militaire et bien armé l’a surpris dans un parking des motos dans la cellule Ntoni, quartier Kalinda, commune Mulekera.

Sur place, il a proféré des menaces de mort jusqu’à tirer sur lui. Saddam Patanguli n’a eu la vie sauve que grâce à l’intervention des taximen-motos.

Le militaire accuse le journaliste de couvrir des manifestations politiques depuis l’arrivée de Martin Fayulu à Beni.

Le député provincial Jean-Paul Paluku Ngaghangondi, « consterné », condamne cet énième cas de barbarie et appelle la justice à initier des poursuites judiciaires contre cet élément des FARDC.

« Nos soutiens à ce brave journaliste de notre région. Je pense qu’il est temps de stopper la barbarie que certains de nos militaires affichent contre les activistes des droits humains et des journalistes en RDC. Que justice soit faite pour le journaliste de la RTR/Beni, Saddam Patanguli, victime de la barbarie militaire en ville de Beni », a plaidé Jean-Paul Paluku Ngaghangondi, élu de Beni.

Fabrice Ngima

Partagez.

Laisser un commentaire