»Balkanisation de la RDC » : des fausses rumeurs sur l’implication du Dr Denis Mukwege

0

Les ennemis des œuvres salvatrices et du sens élevé du patriotisme du Dr Denis Mukwege ne cessent d’orchestrer des conjurations pour salir la réputation du Prix Nobel de la Paix 2018, à travers une série de fausses informations.

Ayant appris avec consternation ce fake News qui discrédite le patrimoine congolais su’est Denis Mukwege, BARZA INTER.CULTUREL HEROS
POUR L’AFRIQUE, une organisation de la société civile, est monté au créneau, le 1er juillet 2020.

Dans une déclaration dénonçant ce complot machiavélique contre celui qu’on appelle le réparateur des femmes, le Barza note que c’est depuis un mois que plusieurs fausses informations circulent sur la toile , où les esprits mesquins essaient de cracher sur les œuvres du Prix Nobel de la Paix. en le mêlant dans des bassesses
regionalistes et tribalo-ethniques et, aujourd’hui, à la balkanisation.

Ces mauvais esprits oublient qu’à plusieurs reprises, Denis Mukwege a failli être tué à cause de ses prises de position contre ce même phénomène de balkanisation, parce qu’il prône un Congo « UN ET INDIVISIBLE ».

Ceux qui connaissent le Docteur Mukwege savent que c’est un nationaliste et engagé pour le « vivre ensemble ».

Il a toujours lutté contre la balkanisation à ses risques et périls. Que ce soit dans ses plaidoyers, dans ses discours ou dans ses discussions. Il ne jure que sur le « vivre ensemble’’, a souligné Koko Kahangaza, vice-président du Barza.

Pour un Congo uni et fort, l’organisation Barza appelle les artisans de cette stratégie machiavélique à arrêter de parler au nom de la population du Sud-Kivu pour leurs intérêts égoïstes.

‘’Arrêtez de mêler le Prix Nobel de la Paix dans vos bassesses puisqu’il ne partage pas votre idéologie’’, alerte-t-il.

Il en appelle à tous les services de sécurité de chercher à savoir l’origine de ces rumeurs malsaines, d’identifier et de poursuivre leurs auteurs pour incitation à la haine tribale, troubles à l’ordre public et trahison de la nation.

Car, l’État a l’obligation de protéger ses citoyens y compris le prix Nobel de la Paix et assurer l’intégrité territoriale.

Selon le Barza, « ça fait cinq épisodes dont la colonne vertébrale démontre qu’il s’agit d’une même équipe qui cherche à ternir l’image du nationaliste Denis Mukwege et distraire la population pour faire aboutir leur projet macabre et nuire à certaines notabilités du sud Kivu particulièrement le Prix Nobel ».

D’où, un appel pathétique au peuple congolais: ‘’Restons debout et vigilants car les ennemis de la nation sont de nouveau dans nos murs’’.

Jules Ntambwe

Partagez.

Laisser un commentaire