Arrêt de la Cour constitutionnelle : l’AFDC-A/Néné Nkulu se félicite et appelle au retour aux textes

0

Assiégé par plusieurs cadres venus spontanément au S’siège exprimer leur grande satisfaction après l’Arrêt de la Cour cinstitutionnelle face à Bahati Lukwebo et ses acolytes, le orésident national a.i. du regroupement politique AFDC-A, Patrick Djanga a salué la décision de la Cour constitutionnelle.

« Avec l’Arrêt de la Cour, nous sommes interpellés à revenir à la légalité, aux textes de base », a-t-il martelé.

À son avis, en se déclarant incompétente, la Haute Cour constate un problème de leadership et renvoie ce regroupement aux textes de base qui ont déjà resolu ce problème, en reconnaissant Ilunga Nkulu Néné comme Autorité morale.

Le président national a.i. de l’AFDC-A félicite les militants et cadres pour leurs fidélité, loyauté, discipline et engagement. Il a ensuite remercié l’Autorité morale du FCC, le président de la République honoraire Joseph Kabila Kabange, dont le patriotisme a permis une alternance politique apaisée eb RDC et dont la clairvoyance de sa vision politique a produit la coalition FCC-CACH, défendue et soutenue par le président de la République, Antoine Félix Tshisekedi Tshilombo.

Aux militants et cadres de l’AFDC-A encore en errance, il les convie à lire le livre des proverbes, au chapitre 28, verset 13.

Par ailleurs, Mme Elysée NGEDJUNGA WEMBI, présidente nationale de la Ligue des femmes AFDC-A, rend hommage à une justice indépendante et une victoire sur les détracteurs dudit regroupement politique.

Même réaction du côté des alliés. Sabin KAYUMBA, président national du parti politique Mouvement pour le Renouveau de la Jeunesse Congolaise (MRJC), tout en saluant la décision de la Haute Cour, invite les autres membres dissidents à rejoindre le seul regroupement politique reconnu avec comme Autorité morale Néné NKULU.

« La Cour a déjà rendu son Arrêt, pas de commentaire, plutot un appel à la paix et à la conciliation aux collègues partis », lance Michel Abedi, un autre cacique de l’AFDC-A et vice-president de la Ligue des Jeunes.

Il a fait savoir que, desormais, ceux qui ne rentreront pas à la maison seront considérés comme dissidents car le regroupement politique AFDC-A reste un et indivisible sous les orientations de son Autorité lorale ILUNGA NKULU Néné.

Michaël

Partagez.

Laisser un commentaire