Après le divorce : Penielle Nsamba crache sur son ex-époux Mike Kalambay

0

Penielle Nsamba est sortie de son silence, en accusant Mike Kalambay d’être spécialiste des violences conjugales.

«Mike est un homme violent et un manipulateur tout fait ! Imaginez-vous qu’il m’a enfermée dans la chambre pour me tabasser à mort alors que je portais, dans mon ventre, son deuxième fils. Donc, j’étais enceinte de quelques semaines. Il m’a fait vivre toutes sortes de souffrances dans sa maison. Chose que certains païens ne font pas parfois à leurs épouses…», a révélé l’ex-épouse du chantre dans une vidéo postée sur You tube qui continue à faire le buzz dans les réseaux sociaux.

Fille d’un pasteur résidant aux USA, Pennielle Nsamba s’est déclarée victime de l’infidélité de Mike Kalambay qu’aucune femme ne pouvait plus supporter dans la vie de couple dans le mariage. Et d’ajouter :
« Celui que je prenais comme l’homme de ma vie m’a trompée avec d’autres filles. Ce qui est grave, il sortait avec une choriste dans son groupe… Alors qu’elle venait même dans notre maison».

Pour elle, Mike Kalambay doit être sincère envers le Dieu qu’il sert. Il doit se repentir et être délivré contre l’hypocrisie et l’infidélité.

De son côté, Mike Kalambay n’a pas tardé à réagir contre toutes les accusations des violences conjugales apportées par la mère de ses enfants.

Dans un entretien avec la presse, il a rejeté tout en bloc, avant de faire la mise au point à travers une vidéo diffusée.

« Je n’ai jamais été quelqu’un de violent, et ce n’est pas aujourd’hui que je vais l’être », a démenti Mike Kalambay qui présente ses excuses à toutes les femmes de la RDC touchées et blessées par les accusations portées par son ex-femme.
Pour le chantre de Dieu, il ne s’agit pas d’une réplique ni d’un droit de réponse contre les propos tenus par la mère de ses deux enfants. Mais, plutôt, il est question de calmer certains esprits, notamment ceux des femmes qui se sont senties très blessées.
« Je présente mes excuses à celles-là qui ont exprimé leurs indignations face à ces accusations gratuites et surtout aux images des violences avec meurtrissures qui ont fait le tour du monde », a-t-il reconnu.

Jordache DIALA

Partagez.

Laisser un commentaire