Affaires étrangères -Marie Tumba aux agents et cadres : « Nous devons redorer l’image de la diplomatie congolaise »

0

La ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, a été présentée aux agents et cadres du ministère sous sa tutelle, mercredi 4 décembre 2019.

Dans la salle internationale de ce ministère où la présentation a eu lieu, elle les a invités à avoir à cœur de redonner à la RDC la place et le rôle qui lui reviennent sur l’échiquier africain et sur l’échiquier mondial.

« Pour y parvenir, nous avons déjà un atout formidable qu’il nous suffira d’exploiter à fond : c’est la volonté clairement affichée du Chef de l’ État, de faire de notre diplomatie le fer de lance de l’action gouvernementale du pays. Et c’est au ministère des Affaires étrangères qu’il revient principalement la responsabilité d’en assurer la mise en oeuvre et le suivi « , a-t-elle souligné.

 » Dans la perspective des relations avec le monde, la RDC a grandement besoin de redorer son blason, de présenter une image de marque rassurante, une condition sine qua non si le pays veut atteindre les objectifs que veut cibler sa diplomatie, à savoir : briser l’isolement , reconstruire les ponts rompus dans ses relations régionales et internationales, rétablir la confiance avec les institutions internationales,favoriser et accroître les investissements étrangers. Hisser réellement la RDC au niveau des pays émergents », a-t-elle dit.

Au cours de ce rendez-vous, la patronne de la diplomatie congolaise a appelé les fonctionnaires et les agents de son ministère à une ‘prise de conscience collective pour lutter contre toutes les anti valeurs qui ont élu domicile au sein des Affaires étrangères en vue de redorer l’image de la diplomatie congolaise ».
Elle les a, séance tenante, énumérées de manière non-exhaustive.
Marie Tumba Nzeza a aussi palpé du doigt la problématique de la révision de la liste de représentations diplomatiques à l’étranger en vue de la rendre conforme aux impératifs de la politique internationale du moment. Elle a aussi émis le voeu de la réforme au sein de l’administration avec la mise en réseau de tous les services diplomatiques de l’administration et ceux de l’étranger avec, notamment, la réactivation de l’usage de la valise diplomatique.
En définitive, pour la ministre d’État Marie Tumba Nzeza, toutes les actions diplomatiques doivent désormais être inscrites dans le projet gouvernemental.

Danny Ngubaa

Partagez.

Laisser un commentaire