​Éliminatoires CAN 2021 : les Léopards de la RDC accrochés par les Panthères du Gabon (0-0)

0

Les Léopards football séniors de la RDC n’ont pas eu de ressources nécessaires pour arriver à bout des Panthères du Gabon, jeudi 14 novembre 2019, en match de la première journée de la qualification à la CAN Cameroun 2021.

Les deux sélections se sont séparées sur un nul blanc (0-0), au stade des Martyrs de Kinshasa, en groupe D.

L’équipe congolaise est entrée timidement dans la partie, avant de se réveiller quelques minutes plus tard. Malheureusement, les coéquipiers de Marcel Tisserand ont été trop imprécis chaque fois en phase offensive où Giannelli Imbula et Chadrack Akolo ont été maladroits sur les occasions qui se sont présentées. Cédric Bakambu, quant à lui, s’est retrouvé esseulé tout au long de la rencontre.

Côté gabonais, Pierre Emeric Aubameyang, qui aura été l’arme fatale, a fait face à une bonne défense et un excellent gardien congolais.
Le buteur d’Arsenal n’a pas cadré une seule frappe sur les deux qu’il a eues en première période, car le portier congolais, Joël Kiassumbua, était bien sur ses appuis.

En dépit des remplacements opérés par le sélectionneur des Léopards. notamment Mukoko Amale en lieu et place de Jordan Ikoko, Muleka Jackson à la place de Neeskens Kebano et Jonathan Bolingi à la place de Paul-José Mpoku, les Léopards n’ont pas cadré une seule frappe au cours de ce match. Ils ont même failli se faire surprendre dans les dernières minutes, lorsque Joël Kiassumbua s’est imposé sur une frappe de Pierre Émeric Aubameyang, en un contre un, sur un ballon flottant qui avait piégé Marcel Tisserand.

Les Léopards se tirent avec un nul terne (0-0), au terme d’une opposition mal négociée à la maison.
Ils devront vite se tourner à la prochaine sortie prévue contre la Gambie à l’Independence Stadium de Banjul, lundi 18 novembre 2019 à 17h00′.
Une rencontre que les Congolais doivent préparer très sérieusement, étant donné que les Scorpions gambiens sont costauds et viennent de l’emporter face aux Angolais (3-1), à Luanda.

Roger Stéphane Ilunga

Partagez.

Laisser un commentaire